Médiation familiale

Tu es en conflit avec un membre de ta famille dû à un problème de succession? Tu désires divorcer et négocier la garde de tes enfants? Une procédure judiciaire est envisageable mais celle-ci est coûteuse, longue, et imprévisible. Heureusement, la médiation reste à ta portée afin de trouver un accord équitable avec la partie adverse. De plus, elle est efficace dans 80% des cas, alors n’attends plus et informe toi sur ce sujet! 

Qu’est ce que la médiation familiale ?

La médiation familiale est un mode de règlement amiable des conflits dans lequel un médiateur (personne indépendante, impartiale et agréée suite à une formation) rétabli la communication entre les parties afin de trouver une solution au litige sans passer devant un juge.

Il existe différents types de médiations tels que la médiation civile et commerciale, sociale, familiale, etc. Dans le cas de la médiation familiale, celle-ci peut être soit volontaire, soit judiciaire:

  • Elle se dit volontaire quand les parties décident de plein gré d’y faire recours en dehors de toute procédure, en se mettant donc d’accord sur le médiateur ainsi que sur l’organisation et la durée de celle-ci;
  • Elle est judiciaire dans les cas où la proposition de la médiation est ordonnée à l’initiative du juge ou à la demande des parties lors d’une procédure judiciaire. En effet, ce n’est que récemment que les magistrats ont commencé à recommander la médiation afin de dégorger les tribunaux, de proposer une solution plus rapide et moins chère, mais aussi afin de privilégier les arrangements aux jugements. Dans ce cas, le juge choisi le médiateur, fixe les modalités et la durée de la médiation, mais reste libre de modifier ou d’interrompre le processus à tout moment donné;
  • Il existe aussi la médiation familiale dite “libre” qui ne vise pas à entraîner de suite judiciaire mais plutôt à rétablir le dialogue et résoudre de possibles difficultés relationnelles en créant un espace où les parties peuvent librement s’exprimer.

Dans quels cas ?

La médiation familiale s’adresse à toutes les situations familiales, celles-ci pouvant être principalement classées en trois catégories. Premièrement, les conflits familiaux en rapport avec les séparations (temporaires, divorces, garde des enfants, pensions ou contribution alimentaires,…). Deuxièmement, les conflits liés aux relations entre les membres de la famille (problème relationnel entre les parents et les enfants, frères et soeurs, grands-parents,…). Enfin, tout problème lié à aux successions et obligations suite à un décès.

Dans le cas de la médiation “libre”, la fonction est plutôt préventive et la médiation sert donc à régler tout type d’incompréhension qui pourrait mener à des conflits. Le cadre de ce type de médiation est donc largement étendu.